Grand choix de licences de logiciels neuves et de seconde main
Envoi gratuit par e-mail dès l'achat effectué
Téléchargements pour les différents programmes
Installation simple et service client d'excellence

MAK (Multiple Activation Key)

Pour empêcher l'utilisation illégale de logiciels, en particulier d' Office, Microsoft a développé la fameuse étape de l'activation du produit (ou activation du logiciel). Il s'agit d'une forme de protection contre la copie qui conditionne l'utilisation du logiciel. Lors de cette étape, contrairement à l'enregistrement du produit, aucune donnée personnelle de l'utilisateur n'est transmise, mais le logiciel est couplé au disque dur de l'utilisateur. L'utilisation de logiciels correctement protégés de la sorte est impossible ou limitée jusqu'à ce que cette étape soit accomplie.

La séquence technique est toujours plus ou moins la même: dans le cadre de l'installation d'un logiciel, l'utilisateur doit la plupart du temps rentrer d'abord sa clé de licence, obtenue lors de l'achat du logiciel. Ensuite, l'installation automatique démarre, qui prévoit le calcul d'un identifiant d'installation à partir de la clé de licence et des spécificités du disque dur. Celles-ci ne seront quasiment plus traçables depuis l'identifiant, alors que la clé de produit sera très facile à retrouver. L'identifiant sera enfin transmis par téléphone au constructeur, qui pourra alors vérifier dans sa banque de données le nombre d'ordinateurs déjà équipés de ce logiciel. Pour conclure, le constructeur générera à partir de l'identifiant d'installation un identifiant de confirmation propre à chaque installation.

Concernant les clés pour les licences en volume, c'est-à-dire pour les entreprises, en particulier, Microsoft propose deux procédures d'activation du produit qui ne requièrent aucune intervention de la part de l'utilisateur: l'utilisation d'une Multiple Activation Key (MAK) ou la mise en place d'une Key Management Service (KMS).

La procédure MAK implique la mise en relation directe de tous les postes d'un lieu de travail avec Microsoft. Une autre possibilité consiste à mettre en place un proxy-MAK, lequel agrégera les demandes et se chargera de l'activation vis-à-vis de Microsoft à la demande des postes clients. MAK est recommandé en particulier dans le cas où le parc comprend moins de 25 postes à activer en même temps ou bien s'ils disposent d'une connexion à internet limitée.