Dans notre article „Acheter la licence d‘occasion pour  Windows Server 2012 R2 ou Windows Server 2016?“, nous vous avions présenté les atouts des deux options de serveur, pour que vous ayiez toutes les cartes en main pour décider quel produit correspond le mieux à votre besoin professionnel. Aujourd‘hui, en revanche, nous vous présentons les fonctionnalitès de Windows Server 2012 R2 et Windows Server 2016 dans le détail en les confrontant dans un guide rapide.

Windows Server 2012 vs. Windows Server 2016 : comparatif détaillé des fonctionalités

Quick-Guide Windows Server 2012 R2 vs. Server 2016

Pour le départmenet d‘informatique, la sécurité est une priorité absolue. Une succesion de risques rend la protection d‘appications et de données de plus en plus difficile. Pour simplifier la reconnaissance d‘activités douteuses et empêcher les attaques, Windows Server 2016 offre de nouvelles fonctionnaliéts. On y trouve notamment la protection d‘ordinateurs virtuels le contrôle de l‘accès privilégié et le renforcement de la protection de plateforme quand des menaces se dessinent.

Scénario de scolarité

Description des fonctionalitésWindows Server 2012 R2 AssistanceWindows Server 2016Assistance
Protection d‘ordinateurs virtuels:

  • Supports de données cryptés par bitlocker et statut d‘ordinateurs virtuels
nonoui
Host Guardian Service :

  • Hyper-V-Hosts qui exécutent des ordinateurs virtuels protégés sont des hosts avec intégrité et autorisés
nonoui
Administration minimale :

  • Diffusion d‘autorisation pour des comptes restreint privilégiés
ouioui
Administration „just-in-time“ :

  • permet la diffusion des droits quand ils sont requis
ouioui
Credential Guard:

  • protection basée sur la visualisation pour les informations à l‘enregistrement
nonoui
Remote Credential Guard:

  • action conjointe avec Credential Guard
  • offre le Single-Sign-On (SSO)
  • plus de transmission des informations à l‘hôte RDP au moment de l‘enregistrement
nonoui
Intégrité du code :

  • exécution de fichiers de programmes sur l‘ordinateur
nonoui
App-Locker:

  • gestion du contrôle des accès aux applications basée sur la stratégie

 

ouioui
Windows Defender:

  • protection automatique contre les maliciels
  • exécution concommitante d‘applications autorisées
limitéoui
Protection du pilotage :

  • configuration interne au système pour le blocage de vecteurs d‘attaques courants
nonoui
Machines virtuelle de deuxième génération :

  • VM permet l‘utilisation d‘une sécurité basée sur le disque dur
  • utilisation de BitLocker, Secure Boot, etc.
limitéoui
Reconnaissance moderne de la menace :

  • amélioration des protocoles d‘information
limitéoui
Contrôle dynamique des accès :

  • les administrateurs peuvent utiliser les droits au contrôle des accès et les limiter
  • la base consiste en des règles ein définies
ouioui
Pare-feu Windows avec sécurité élargie :

  • configuration détaillée du pare-feu

 

ouioui
BitLocker:

  • utilise des puces TPM sur le disque dur ou virtuelles pour diffuser l‘encodage des supports de données pour les volumes sytème et de données
ouioui
Hyper-V-Host (Server Core/Nano Server) nécessitant peu de place :

  • réduit la surface d‘attaque avec Hyper-V-Host
  • seuls les composants minimaux requis y sont exécutés
limitéoui


Procédures dans les centres informatiques

Pour l‘instant, on dirait que les opérations des centres informatiques récoltent plus de doutes que de récompenses. De nouvelles fonctionnalités sont l‘occasion d‘étendre la structure de l‘entreprise, de créer de nouveux arriérés d‘infrastructure, susceptibles de freiner le business. Les entreprises d‘informatique doivent faire plus avec moins d‘argent, alors que l‘automatisation de l‘entreprise est quasi nulle dans une infrastructure vieillissante. Les entreprises qui veulent avoir et un serveur virtuel et aussi plus d‘efficacité font bien de miser sur Windows Server 2016. Il relève les défis que posent la sécurité et le fonctionnement de l‘entreprise, fournit les ressources en informatique nécessaires au renouvellement et à la planification des solutions à venir. Voilà un moyen de s‘assurer le succès.

Scénario pour une centrale informatique définie logiciel

Description de la fonctionnalitéWindows Server 2012 R2 AssistanceWindows Server 2016 Assistance
Mise à jour parallèle de systèmes d‘exploitation cluster :

  • mise à jour du serveur cluster de Windows Server 2012 R2 à Windows Serveur 2016
  • Diffusion de services pour les utilisateurs
nonoui
Support Linux :

  • nouveau support pour les services d‘intégration FreeBSD (BIS ) et Linux Integration Services (LIS)
  • meilleur contrôle des Hyper-V-Features
  • administration et performance améliorée

 

 

limitéoui
Ajout et suppression à chaud de réseau, de mémoire vive et de supports de données  :

  • Ajout et suppression d‘adaptateur réseau, et adaptation sans interruption de mémoire vive allouée dans l‘exécution d‘une VM
  • fonctionne aussi à l‘activation de Dynamic Memory pour l‘hôte Hyper-V
limitéoui
Contrôleur de réseau :

  • offre un point d‘automatisation centralisé et programmable pour la résolution de problèmes, la surveillance, la configuration et l‘administration dans l‘infrastructure réseau physique et virtuelle de la centrale informatique
nonoui
Processus d‘équipe intégrés dans le switch :

  • possiblité de groupper jusqu‘à huit adaptateurs de réseau (au moins un adaptateur de réseau basé logiciel)
nonoui
Network Function Virtualization (NFV):

  • Diffusion de fonctionnalités réseau comme les pare-feus, le partage des charges et les portails dans la structure réseau ou comme applications virtuelles
nonoui
Converged Networking:

  • fusion des flux de données par ethernet et RDMA avec des adaptateurs réseaux individualisés
limitéoui
PacketDirect (PD):

  • cadence élevée de la circulation des données sur le réseau
  • infrastructure de traitement par paquets avec un temps de latence réduit
nonoui
Pare-feu distribué :

  • nouvelle fonctionnalité pour la protection de la couche réseau dans les réseaux virtuels
nonoui
Modules d‘équilibrage des charges logicielles

  • module de répartition des charges du niveau 4
  • remplace la version de l‘offre Azure
  • est diffusé dans l‘environnement Azure sous forme redimensionnée
limitéoui
Storage Spaces Direct:

  • espace de stockage local pour le serveur en branches
  • possiblité de créer de la mémoire définie logiciel, redimmensionnable et hautement disponible
nonoui
Mémoire- QoS

  • élaboration de stratégies pour la mémoire QoS sur le serveur de données redimmensionné
  • les stratégies peuvent être affectées à au moins un support de données sur l‘ordinateur virtuel Hyper-V
limitéoui
Duplication de données :

  • par l‘enregistrement unique de données doubles en volume avec une affectation logique, économisez jusqu‘a 90% en volume
limitéoui
Réplica de stockage :

  • offre une réplication synchrone, agnostique et verouillée entre les serveurs en cas de récupération d‘urgence
  • possiblité d‘étendre un cluster de basculement pour la haute disponibilité
nonlimité
Cluster de basculement dépendant du lieu :

  • dans les clusters étendus, il est possible pour les noeuds d‘organiser le lieu de stockage physique
  • amélioration des processus de cycle de vie des clusters importants (comportement de quorum, stratégies de placement, comportement en cas de basculement et communication entre les noeuds)
nonoui
Windows PowerShell 5.0:

  • fonctionnalité de script améliorée pour la diffusion, l‘administration et la configuration de composantes de centrale informatique définies par logiciel
ouioui
Surveillance de l‘intégrité du stockage

  • maintenance durable, compte-rendus et surveillance pour la prise en charge de Storage Spaces Direct
nonoui
Cluster en mode mixte :

  • Utilisation possible de noeuds de cluster Windows Server 2012 R2 avec les noeuds de Windows Server 2016
limitéoui
Azure Witness pour Cluster:

  • dans le quorum pour un cluster étendu, le stockage Azure BLOB devient témoin
nonoui
StorSimple:

  • fonctionalités Hybrid-Storage pour les données inactives
  • les données critiques sont enregistrées localement pour une performance maximale
ouioui
Résilience du stockage pour les PCs virtuels :

  • moyens intelligents pour conserver l‘état de la session pour les ordinateurs virtuels
  • réduction des effets néfastes de petites interruptions sur la mémoire
nonoui
Azure Consistent Storage:

  • trois service de stockage cohérents pour les clients Azure-Stack (administration de compte, tableau et BLOB)

 

limitéoui
Assistance pour NVGRE-, VXLAN-, OVSDB :

  • création de Tenant-Overlays chiffrés entre les machines Hyper-V virtuelles
limitéoui
RDS RemoteFX vGPU:

  • environnement complet de poste de travail pour les utilisateurs distants jusqu‘à 4k
  • plusieurs VM peuvent utiliser le même GPU physique en vue d‘une accélération des performances graphiques
limitéoui
Architecture RDS – VM pour le cloud :

  • Utilisation des services Azure pour des solutions peu chères (services du domaine AD, proxy d‘application de services)
nonoui
MultiPoint Services Role :

  • un nouveau rôle permet de réduire les coûts par poste de travail
  • plusieurs utilisateurs peuvent être reliés au même PC, tout en étant sur des sessions individuelles
nonoui
Outils d‘administration de serveur :

  • Administration de serveur à distance du serveur local grâce aux fonctionnalités de Azure
limitéoui
Option d‘installation d‘un nano-serveur :

  • une nouvelle option gérable à distance pour les centrales informatiques privées et le cloud
nonoui

Windows Server 2016 : platteforme d‘application compatible avec le cloud

Quick-Guide Windows Server 2012 R2 vs. Server 2016

Windows Server 2016 offre aux PME de nouvelles options pour l‘exéution et la diffusion d‘applications. Celles-ci représentent un atout pour l‘acquisition de clients, la sécurisation et l‘engagement du portefeuille. Cela peut se faire indéifféremment dans Microsoft Azure ou localement. Sur le cloud, les nouvelles applications peuvent être utilisées encore plus facilement que jamais. Avec des microservices, des nanoserveurs et des conteneurs, vous pouvez créer de nouvelles applications. C‘est un atout appréciable, mais Windows Server 2016 est également adapté aux entreprises qui continuent à miser sur les applications client-serveur déjà existantes.

Szenario pour la platteforme d‘applications compatible avec le cloud

Description de la fonctionnalitéWindows Server 2012 R2 AssistanceWindows Server 2016 Assistance
Conteneur Windows Server

  • crée un environnement d‘application isolé (pilotes, noyau, etc)
  • l‘application peut être exécutée sans crainte de changements dans la configuration ou l‘application
nonoui
Conteneur Hyper-V

  • environnement système fortement isolé
  • pas de peturbation du système d‘exploitation hôte par d‘autres conteneurs
nonoui
Windows PowerShell Desired State Konfiguration (DSC):

  • modules de langues élargis Cmdlets und PowerShell
  • mention déclarative indiquant comment l‘environnement logiciel doit être configuré
ouioui
Visual Studio Code:

  • Assistance au développement de procédures (par ex. Débuggage)
  • Exécution de tâches
  • version de contrôle pour la diffusion de tool qui nécessitent des développeurs pour un débuggage rapide, la création et la programmation
ouioui
.NET Core:

  • Aide à la création d‘applications de console modernes, de bibliothèques, de microservices et d‘applications Web pour l‘exécution de Linux, Mac et Windows
ouioui
Option d‘installation pour nano-serveur

  • optimal pour exécuter des applications depuis les microservices ou les conteneurs
nonoui
Windows PowerShell 5.0:

  • fonctions de scripts améliorées pour la diffusion, l‘administration et la configuration de composants de centres de données définis par logiciel
ouioui


Résumé

Le logiciel Windows Server 2016 est le nouveau système d‘exploitation de Microsoft compatible avec le cloud. La technologie cloud accélère considérablement les modifications dans le domaine informatique, ce qui met les entreprises en informatique sous pression comment rester à la page?

Sans compter que les clients ont des exigences portant sur les innovations,  l‘efficacité et de la sécurité. Or, Windows Server 2016 répond à toutes ces attentes. Avec Windows Server 2016, vos charges de travail actuelles sont prises en charge. Soyez prêts parallèlement à intriduire des technologies innovantes grâces auxquelles le changement pour le cloud computing sera réalisé avec fluidité.

Mais le comparatif révèle cependant que les PME trouvent leur compte avec une licence Microsoft Windows Server 2012 R2 en lien avec leurs exigences et leurs besoins. Chez Licenceking, vous trouverez dans tous les cas le produit adapté à votre entreprise pour gravir les marches du succès!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here